Robin Walter. 

 Je suis né en 1979, en région parisienne. Quand j’avais 8 ou 9 ans, je m’amusais déjà à redessiner les aventures de mes héros préférés, issus des dessins animés japonais de l’époque (Dragon BallLes Chevaliers du Zodiaque, Olive et Tom…).

Dans les nombreux fanzines de bande dessinée que je proposais alors régulièrement à mon plus jeune frère, je me suis rapidement découvert l’envie de raconter mes propres histoires.
En grandissant, j’ai tenté de poursuivre mon rêve de devenir auteur de BD.

Tout en continuant mon apprentissage du dessin, ce qui m’amena deux ans à Paris (Ecole Penninghen) et un an aux Beaux arts d’Angoulême, je me suis passionné pour le passé concentrationnaire de mon grand-père, en l’accompagnant régulièrement en Allemagne, visiter les camps.

C’est assez naturellement que j’en vins à écrire sur ce thème avec « KZ Dora« , une histoire publiée aux éditions « Des ronds dans l’O«  initialement en 2 parties, parues en octobre 2010 et janvier 2012, commercialisée désormais dans son format d’intégrale depuis mars 2015, augmentée des carnets de mon grand-père. Une mémoire qui m’importe toujours de transmettre aujourd’hui, puisque j’interviens régulièrement dans les écoles pour aborder le sujet de la déportation des résistants avec les élèves et j’ai réalisé une exposition autour de mon album, avec « Des ronds dans l’O » et la participation du Musée de la Résistance nationale.

En juin 2014, changement de sujet, j’ai entamé une série sur le monde du football, une de mes passions : « Prolongations« . Deux tomes en forme de diptyque sont parus, le premier en 2014, le second en 2015 toujours aux éditions « Des ronds dans l’O« , qui ont bien compris que le sport permettait de nourrir de nombreux récits sur la société et l’Histoire. Sous le nom de Jean Duplantier, personnage central de ma série, je prend plaisir à commenter le foot sur le réseau Twitter, n’hésitez pas à venir y échanger ballon rond.

En octobre 2017 est paru mon troisième titre aux éditions « Des ronds dans l’O » : « Maria et Salazar« , racontant l’histoire de l’immigration portugaise en France et de la dictature de Salazar au Portugal, à travers le parcours de Maria, amie de ma famille que je connais depuis toujours, elle qui travailla chez mes parents durant longtemps.  

Depuis septembre 2017, je réalise chaque mois une chronique en BD sur le site culturel « Ernest« . Cette « Vie de gouttière » me permet de raconter avec légereté les coulisses de mon activité d’auteur de BD.